Définitions lettre F

Qu'est ce que c'est?/

Le dictionnaire de la mode

Découvrez tous les termes de la mode et de la Haute Couture, des techniques de couture, aux étoffes précieuses, des matières étonnantes à la fabrication !

Le Grand Atelier vous propose le meilleur des outils pour décrypter le domaine passionnant de la mode de A à Z !

Définitions par lettre

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

DÉFINITION F

  • Qu'est-ce qu'un FAÇONNIER?

Personne qui façonne les patrons qui serviront à la confection des vêtements.

  • Qu'est-ce qu'une FAKE FUR?

Terme anglais qui désigne la fausse fourrure et ses imitations.

  • Qu'est-ce qu'une FANFRELUCHE?

Garniture ou ornement léger de vêtement.

  • Qu'est-ce que le FARD À JOUES?

Également appelé blush.

  • Qu'est-ce que le FARD À PAUPIÈRES?

Cosmétique en poudre ou en crème destiné à rehausser le regard. S'applique en couches fines dans un jeu de dégradés et de nuances.

  • Qu'est-ce qu'une FASHIONISTA?

Personne toujours au faîte de la mode. Fashion victim.

  • Qu'est-ce qu'une FASHION VICTIM?

Personne toujours à la pointe de la mode. Fashionista.

  • Qu'est-ce qu'une FASHION WEEK?

Expression qui désigne la semaine des défilés et de la mode, ayant lieu à chaque début de saison et au cours de laquelle les couturiers présentent leurs modèles et leurs créations.

  • Qu'est-ce qu'un FEDORA?

Autre terme qui désigne le couvre-chef Borsalino, chapeau en feutre mou fabriqué par le chapelier du même nom, et porté dans les années 30 pour peaufiner l’élégance des messieurs en costumes et qui a été depuis, revisité par la mode et la Haute Couture.

  • Qu'est-ce qu'une FIBRE?

 

Les fibres textiles sont classées en trois grandes catégories :

  • les fibres naturelles (existant à l'état naturel) ;

  • les fibres chimiques :

    • les fibres artificielles (fabriquées à partir de matières premières naturelles) ;

    • les fibres synthétiques (obtenues par réactions chimiques).

LES FIBRES NATURELLES​

FIBRES ANIMALES

​Composées de substances organiques, les fibres animales, ou protéiniques, se présentent sous forme de poils ou de soies.

Poils et plumes

  • La laine est une fibre obtenue par la tonte des moutons ; par extension peut désigner celle obtenue à partir de la tonte ou de l'épilage d'autres espèces : alpaga (alpaca, un camélidé voisin du lama), mohair, cachemire et pashmina (chèvres), angora (une race de lapins), de chèvres, de chameau, de guanaco, de vigogne ou de yack.

  • Le crin provient de la queue, des sabots et de la crinière des chevaux, et servait à remplir les sommiers, les fonds et dossiers des sièges, les carreaux, ainsi qu'à faire un tissu pour ces mêmes sièges. Il en était de deux qualités : crin d'échantillon, qui est le plus long ; crin ordinaire, dans lequel se trouvent mêlées des soies de porc. Il sert aussi à fabriquer les pinceaux.

  • La bourre est un matériau constitué par les poils provenant du tannage des peaux, qui était utilisé dans différents métiers : la tapisserie, le tapissage, la construction (blanc en bourre, mortier de bourre), etc. Les rebuts de la soie étaient aussi nommés bourre ou « filosette » ou « soie galette ».

  • Divers animaux sont utilisés dans la fabrication des pinceaux, notamment les soies de porc. Le petit-gris, écureuil nordique est utilisé pour fabriquer les pinceaux appelés du même nom.

  • Les plumes des oies pour les oreillers et édredons. On en distingue de différentes qualités suivant la finesse du duvet.

  • L'édredon désigne un duvet très-fin et très-chaud qui provenait du fin plumage que dépose dans son nid un oiseau nommé eider, qui habite le nord, notamment les îles d'Heligoland, de Bornholm et les îlots d'Ertholm — On en remplissait un tissu de soie pour s'en couvrir. Le mot « édredon » dériverait ainsi du nom de l'oiseau en islandais.

  • Le velours est une étoffe à poil ras faite de soie, de poils de chèvre ou de laine, unie, rayée ou à fleur, dont on se servait pour couvrir des sièges, à faire des rideaux. Le « velours d'Utrecht » désignait un velours fabriqué avec du poil de chèvre, que l'on fait dans diverses villes de France ; il était rayé ou à fleur, et servait à couvrir des sièges — Il s'en faisait aussi en laine qui avait le même usage, mais était moins beau et moins cher que l'autre.

Sécrétions

  • Soie : fibre produite par la chenille (ver à soie) d’un papillon du genre Bombyx pour la confection de son cocon, et schappe : déchets des opérations de battage et de purgeage pratiquées sur les cocons au cours de leur dévidage ;

  • Le lait : on sait produire un fil de lait avec la caséine le contenant (breveté en Allemagne vers 2012). Ce fil serait dénué de polluant, non allergisant et d'une empreinte carbone faible. Un futur prometteur à confirmer

  • Tussah ou soie sauvage : fibre produite par des vers à soie sauvages ;

  • Fils d'araignée.

  • Le byssus, produit par certains mollusques pour adhérer à leur support. Il était autrefois récolté pour réaliser un textile aux reflets dorés.

FIBRES VÉGÉTALES​

Composées de cellulose plus ou moins pure, les fibres végétales se présentent sous forme de gousses, de tiges (fibres caulinaires) ou de feuilles.

  • Bananier : On extrait du tronc du bananier une fibre qui est travaillée pour donner un fil soyeux. Il peut être tricoté ou crocheté. Origine: Népal et Inde.

  • Chanvre : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée en zone tempérée, du genre Cannabis appartenant à la famille des Cannabinacées. De nouveaux procédés de récolte du chanvre permettent aujourd'hui d'atteindre des rendements céréaliers.

  • Chanvre de Manille : fibre produite par l'abaca, un bananier de la famille des Musacées.

  • Coton : fibre extraites des fruits des cotonniers, plantes cultivées en zone subtropicale à tropicale, du genre Gossypium appartenant à la famille des Malvaceae.

  • Genêt : fibre extraite du genêt d'Espagne ou spartier à tiges de jonc. Les Romains et les Carthaginois employaient déjà ces fibres pour la confection des voiles de navires; tout récemment encore, à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, les services de sécurité des mines utilisaient le caractère antistatique de la fibre de genêt pour la réalisation de tapis transporteurs de charbon : en effet, la moindre étincelle pouvait provoquer une explosion meurtrière liée à l'inflammation du poussier.

  • Jute : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée en zone tropicale, du genre Corchorus appartenant à la famille des Tiliacées

  • Lin : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée en zone tempérée, du genre Linus appartenant à la famille des Linacées.

  • Paille, foin : ils servent notamment à structurer le torchis.

  • Piña : fibre extraite des feuilles d'ananas.

  • Ramie : fibre extraite de la tige de la plante du même nom cultivée en zone subtropicale à tropicale du genre Boehmeria appartenant à la famille des Urticacées.

  • Raphia : fibre extraite des feuilles d'un palmier originaire de Madagascar du genre Raphia appartenant à la famille des Arécacées.

  • Sisal : fibre extraite des feuilles d'un agave originaire du Mexique et maintenant répandu autour du monde du genre Agave appartenant à la famille des Agavacées.

  • Fibres exploitées que sur un plan local, qui et n’ont plus qu’un intérêt historique ou une valeur de substitut en temps de pénurie : fibres d’ortie, de genêt, de houblon, de lupin, de saule, de glycine, de lotus ou de tilleul.

FIBRES SYNTHÉTIQUES​

Dans le textile, la fibre synthétique est une fibre (ou un fil) produite à partir de matière(s) synthétique(s).

Une matière synthétique est une matière obtenue par synthèse de composés chimiques. Ces derniers viennent presque exclusivement d'hydrocarbures ou plus récemment d'amidon.

L'idée de fabriquer des fibres synthétiques date de Robert Hooke en 1664. En 1713, René-Antoine Ferchault de Réaumur réussi à filer la première fibre de verre et suggéra en 1735 de former des fibres à partir de vernis liquide. En 1883, Sir Joseph Swan forma des fibres à partir d'une solution de nitrocellulose (dans de l'acide acétique) et d'alcool, créant ainsi le premier processus de wet spinning formant de longues fibres continues1.

La soie synthétique date de 1855 lorsque Georges Audemars découvre une méthode permettant de fabriquer du nitrate de cellulose.

La première fibre plastique commercialisée en 1938 est le nylon.

Depuis de nombreux tissus synthétiques sont apparus : les fibres acryliques, l'aramide, les polyoléfines et le polyester.

On connaît moins les secrets de fabrication des fibres synthétiques destinées à des applications particulières, telles que les fibres de verre, fibres de carbone, fibres céramiques, fibres de matériaux d'isolation, ou pour la fabrication de tissus techniques (pare-feux, pare-balles, etc.), alliées à d'autres substances.

  • Fibres synthétiques organiques :

    • Acide polylactique

    • Polyamide

    • Polyester

    • Chlorofibre

    • Acrylique, Modacrylique. Le polymère acrylique est obtenu par polymérisation de l'acrylonitrile (CH2=CH-CN).

    • Vinylique : le polymère vinylique est obtenu à partir de l'acétate de vinyle (CH3COO-CH=CH2) ; cette fibre a progressivement supplanté une fibre artificielle obtenue à partir de la cellulose et de l'anhydride acétique : l'acétate de cellulose.

    • Élastodiène, Vinylal

    • Élasthanne (commercialisé sous les appellations « Spandex » et « Lycra »)

    • Aramide

    • Polybenzimidazole (PBI)

    • Polypropylène

    • Polyéthylène

    • Polyphénolique

    • Polyurée, Polyuréthane

    • Textilène

  • Qu'est-ce qu'une FIELD JACKET?

À l'origine veste portée dans l'armée, robuste, assez ample, avec de nombreuses poches.

  • Qu'est-ce qu'un FIL EN CHAÎNE?

Fil du tissu se trouvant dans la longueur de la matière.

  • Qu'est-ce qu'un FIL PEIGNÉ?

 

Les fils peignés sont d'une strucutre régulière, robuste et lisse qui sont peu fibreux. On les utilise comme fils ou pour la fabrication de matiéres de maille et de tricot (chaussettes, vêtements de loisirs, tissus d'ameublement).

Comme son nom l'indique, le fil est peigné afin de lui ôter toutes impuretés et le rendre ainsi plus fin, plus doux et plus lisse.

  • Qu'est-ce qu'un FIL RETORS?

 

Fil torsadé de deux ou plusieurs brins.

  • Qu'est-ce qu'un FILIGRANE?

Style de bijoux dans lesquels les fils d’argent ou d’or ont été très finement entrelacés et soudés pour donner un effet similaire à la dentelle, et des motifs élaborés minutieusement.

  • Qu'est-ce que le FINISSAGE?

 

Suite au tissage, les tissus sont soumis à certaines opérations ou étapes de finissage très divers: les apprêts, qui leur donneront leur toucher et leur aspect finals.

Par exemple, les tissus peuvent être grattés pour que leur surface soit plus soyeuse, ou bien foulés, donc insérés entre des rouleaux qui les compriment alors qu'ils sont toujours humides afin que les tissus deviennent souples et denses.

Dès lors les tissus sont prêts à être vendus dans les boutiques ou livrés aux usines de confection qui couperont et coudront les vêtements en série.

  • Qu'est-ce qu'une FITTING ROOM?

Terme anglais qui signifie cabine d’essayage.

  • Qu'est-ce que la FLANELLE?

 

La flanelle (parfois fautivement nommée flanalette) est un tissu duveteux et doux au toucher, à l'origine en laine cardée et maintenant en coton peigné.

Cette étoffe symbolise les quarante-trois ans de mariage.

Alors qu'on parle de "tissu peigné" pour désigner la laine légèrement feutrée, lorsqu'elle l'est davantage, on parle de "flanelle". À partir du début du XXème siècle, elle est utilisée pour les vêtements portés l'été, en bord de mer ou pour la pratique des sports. De nos jours, elle est plus légère qu'auparavant (340 g contre 500 g) et plus douce au toucher. Elle sert à confectionner des costumes d'hommes. Il ne faut pas confondre la flanelle avec le feutre de laine, qui n'est pas une matière tissée.

  • Qu'est-ce qu'une chaussure FLÂNEUR?

Type de chaussures qui s’enfilent facilement, sans lacets, un peu comme les mocassins en cuir souple ou nubuck, unisexes et très confortables, sans talon.

  • Qu'est-ce qu'un FLARE?

Terme anglo-saxon qui désigne un pantalon évasé au niveau des mollets, autrement dit un « patte d’éléphant », il est coupé avec la taille haute et unisexe.

  • Qu'est-ce que le FOND DE TEINT?

Produit cosmétique sous forme de crème servant à unifier et uniformiser le teint, en le colorant parfois légèrement.

  • Qu'est-ce qu'un FOULARD?

Tissu léger en soie, ou fibres synthétiques que l'on porte autour du cou pour agrémenter une tenue.

  • Qu'est-ce qu'un vêtement en FOURREAU?

Désigne une robe ou une jupe très étroite, très moulante qui descend sous le genou où elle est légèrement fendue par-devant.

  • Qu'est-ce qu'un FOURRE-TOUT?

Sac assez grand de forme carrée ou rectangulaire, avec deux poignées ou une grande anse, sans véritable fermeture et dans lequel il est possible de glisser quantité de choses, le plus souvent en paille ou en tissu, les grandes marques du luxe se sont appropriés le concept pour en créer de magnifiques en cuir siglé.

  • Qu'est-ce que de la FOURRURE?

 

La fourrure est la peau des animaux, garnie de ses poils ou, plus rarement, de duvet ou de plumes. Ce mot désigne aussi le matériau obtenu par transformation par l'Homme, à usage de vêtement, garniture ou accessoire de décoration. Les fourrures commercialisées proviennent le plus souvent de mammifères sauvages ou d'élevage, et ont été traitées pour assurer leur souplesse et leur conservation, mais on utilise aussi l'expression « fourrure synthétique » pour désigner les produits d'imitation, issus de l'industrie pétrolière.

Utilisée par les hommes depuis la préhistoire, avant l'invention de tout textile, comme protection contre le froid et les intempéries, comme signe de prestige ou objet de luxe, elle a été recherchée dans de multiples déclinaisons dans la mode. La traite des fourrures fut pendant deux siècles la principale ressource de l'Amérique du Nord, avant que la chasse intensive provoque, à partir du xixe siècle, un épuisement de la ressource et, progressivement, le développement de l'élevage des animaux auparavant chassés.

Certaines associations dénoncent les conditions de détention et d'abattage des animaux élevés pour leur fourrure ; certaines allant jusqu'à dissuader de l'utilisation de la fourrure synthétique qui est d'origine industrielle et a été créée comme produit de substitution. Malgré des législations différentes selon les pays, de nombreuses lois, notamment en Europe et au Canada, régissent les méthodes d’élevage, d’abattage et de piégeage des animaux pour respecter des normes sanitaires et de bien-être animal indispensables, ainsi que la traçabilité des fourrures.

Malgré les aléas, le commerce de la fourrure et des vêtements de fourrure reste important au xxie siècle. En 2018, le secteur représente 35 milliards d’euros, et 1 million de salariés dans le monde. Chargée de symboles variés au cours des siècles comme la réussite sociale, l'élégance, l'animalité et la sensualité, la fourrure est très présente dans les traditions ou les tendances, sans oublier les œuvres de fiction.

  • Qu'est-ce qu'un FRAC?

Une variante de la queue-de-pie, le frac est souvent utilisée. Cet habit se termine par des basques en pointe comme la queue-de-pie, mais n'est pas court devant. La veste se prolonge simplement jusqu'aux pointes. C'est cette version qui a été très souvent utilisée par les gentlemen et dandys du XIX ème siècle comme vêtement moins formel. Il était au départ un vêtement destiné aux loisirs, notamment à l'équitation. Il est parfois porté à l'occasion de mariages. C'est enfin l'uniforme des écoliers du Collège d'Eton en Angleterre (qu'ils portent noir, associé à un gilet noir ou de couleur).

Le frac peut également désigner le complet de soirée trois pièces qui se compose de la veste queue-de-pie, du pantalon et du gilet.

  • Qu'est-ce qu'une FRANGE?

Ornement d’origine indienne qui consiste en des lanières de tissu ou de cuir, assez fines, cousues sur des sacs, des vêtements, ce qui donne un effet des plus stylés pour les looks hippie notamment.

  • Qu'est-ce que FRONCER UN TISSU?

Technique de couture permettant de réaliser des plis dans le tissu. Pour cela, il suffit simplement de coudre de grands points et de tirer les fils pour plisser le tissu. On peut aussi coudre des fronces avec une machine à coudre.

  • Qu'est-ce qu'un pantalon FUSEAU?

Pantalon dont les jambes se rétrécissent vers la cheville et se terminent par un sous-pied.

dictionnaire de la mode, lexique de la mode, vocabulaire mode, dictionnaire des textiles, lexique textile, vocabulaire mode textile, dictionnaire du luxe, jargon de la mode, lexique de la haute couture, la mode définition, mots associés au luxe

TAILLEUR - COUTURIER - STYLISTE

Art of Tailoring

LE GRAND ATELIER

Logo GA.png