Définitions lettre R

Qu'est ce que c'est?/

Le dictionnaire de la mode

Découvrez tous les termes de la mode et de la Haute Couture, des techniques de couture, aux étoffes précieuses, des matières étonnantes à la fabrication !

Le Grand Atelier vous propose le meilleur des outils pour décrypter le domaine passionnant de la mode de A à Z !

Définitions par lettre

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

DÉFINITION R

 
  • Qu'est-ce qu'un RAGLAN?

Au 19ème, manteau ample sans manches à capuche qui protégeait du froid et des intempéries et qui fut tendance du temps de lord Raglan (1788-1855). De nos jours, c'est un manteau à manches droites (appelées manches raglan) qui remontent jusqu'à l’encolure. La forme actuelle ne rappelle en rien sa forme primitive. L'appellation Raglan désigne également un montage spécial des manches qui remontent en biais jusqu'au col.

  • Qu'est-ce que du RASON?

 

Doublure ou garniture en agneau utilisée pour doubler chaussures et vestes.

  • Qu'est-ce que du RAW DENIM?

 

Toile denim qui n’a pas été délavée et qui est travaillée brute conservant ainsi sa couleur d’origine après plusieurs lavages.

  • Qu'est-ce que de la RAYONNE?

 

Fibre textile artificielle, appelée aussi soie artificielle ou rayonne qui permet de confectionner des vêtements délicats d’une manière plus économique qu’avec de la soie naturelle, infroissable ses qualités premières sont la douceur et la souplesse.

  • Qu'est-ce qu'une RAYURE?

 

Motif très utilisé dans la confection vestimentaire qui consiste en des lignes de tailles et de couleurs variées, imprimées verticalement, horizontalement ou en diagonale.

  • Qu'est-ce qu'une RAYURE CRAIE?

 
  • Qu'est-ce qu'une RAYURE TENNIS?

 

La rayure craie, comme elle porte son nom est définie par des lignes blanches, comme si elles avaient été lignées à la craie. 

Les rayures craie ("chalk stripes" en anglais) sont plus marquées que les autres rayures et s'approprient mieux à une ambiance solennelle et distinguée. 

Les rayures craie deviennent moins présentes dans la sélection des Gentlemen actuels. En général, les rayures craie sont espacées d'1 cm les unes des autres. Elles sont souvent présentes sur des costumes en flanelle; en effet, l’apparence de la laine grattée convient bien à la rayure craie qui sera moins voyante, un peu estompée.

Motif inspiré des petites rayures verticales, présentes sur les jupettes des joueuses de tennis, claires, très fines, imprimé sur un fond assez foncé, que l’on retrouve dans bons nombres de costumes pour hommes ou femmes, mais aussi dans la lingerie féminine.

  • Qu'est-ce que Reach?

 

Reach (REACH, Registration, Evaluation, Authorization and Restriction of Chemicals), une rétronymie pouvant désigner l'enregistrement, l'évaluation et l'autorisation des produits chimiques.

  • Qu'est-ce qu'une REDINGOTE?

 

C'est un type de vêtement intermédiaire entre le manteau et la robe qui est à l'origine un vêtement de cavalier. Son appellation vient de l'anglais riding coat (« manteau pour la monte » ou « manteau pour l'équitation »).

Elle est aussi un manteau pour femme, ajusté à la taille et à jupe évasée.

Très tendance au début des années 1860, elle sera petit-à-petit remplacée par la veste.

La redingote connaît un retour de popularité auprès des gothiques, apparu entre les années 1970 et les années 1980.

  • Qu'est-ce qu'une coupe REGULAR FIT?

 

Désigne un pantalon, le plus souvent un jean, avec une coupe droite, et simple.

  • Qu'est-ce qu'un tissu RÉSILLE?

 

Filet à large maille qui sert à maintenir les cheveux.

Se dit également de bas ou de collants en filet à mailles plus ou moins large.

  • Qu'est-ce que la RÉSINE?

 

Matière synthétique ou naturelle très utilisée dans la confection de bijoux.

  • Qu'est-ce qu'un style RÉTRO?

 

Style ou allure qui ont la particularité de ressortir et remettre au goût du jour des vêtements, des accessoires, de la mode des années 30 à 50, produisant un effet élégant, mais parfois un peu désuet.

  • Qu'est-ce qu'un REVERS?

 

Bande du tissu repliée ou cousue au niveau des manches, en bas des pantalons, des shorts et plus rarement des robes et des jupes.

  • Qu'est-ce qu'un REVERS DE VESTE?

 

Les revers sont les deux morceaux de tissu rabattus sur l'avant d'une veste traditionnelle. Il existe trois principaux types de revers : le revers cranté, le revers en pointe, et le col châle.

Toutes les vestes pour hommes occidentales ont un revers, hormis les vestes autrichiennes, qui ont des cols ronds.

Histoire:

Sous l'Ancien régime, les habits militaires avaient l'habitude d'être soutachés avec un tissu opposé, donnant à l'intérieur du buste une impression d'évasement. À la période de la Régence, cette mode s'affirme en Angleterre, le haut de l'habit s'élargissant tant qu'il est désormais impossible à fermer et laisse les deux pans virevolter. La forme actuelle du revers (forme résultant de la "ligne anglaise", l'encoche du revers) naît au XIXe siècle, le pan de veste s'évasant et le col se collant à la clavicule. Il existe deux sortes de revers: cranté, plus classique, et en pointe, davantage habillé.

Pendant l'Époque victorienne, la mode change au fur et à mesure, alternant l'étroitesse et la longueur. Fin dans les années 1960, le revers se porte large dans les années 1970.

Revers cranté:

Le revers cranté est cousu au col en biais, créant l'effet d'une marche d'escalier. C'est la norme sur la majorité des habits droits et des vestes de sport.

Revers en pointe:

Le revers en pointe est la norme sur les habits croisés, et sur les habits droits, il est caractéristique d'une tenue habillée ou cérémonielle. Il était populaire surtout dans les années 1920 et 1930.

Dans les années 1910 et 1920 et de nos jours, les crans sont situés haut sur la clavicule. Dans les années 1940 et 1980, ils étaient placé très bas. Dans les années 1960 et dans les années 2000 (surtout chez Hedi Slimane), le revers est très étroit, alors que les tailleurs italiens et américains le préfèrent large.

Col châle:

Sur un col châle, le col et le revers sont d'une pièce et forment une courbe continue. Cette forme apparaît d'abord sur les vestes d'intérieur, et elle est une des formes usuelles sur un smoking.

 
 
 
  • Qu'est-ce qu'un RIVET?

 

Ornements, petits disques de métal, qui complètent les fermoirs de ceinture et les poches des jeans.

  • Qu'est-ce qu'une ROBE CHASUBLE?

 

Robe sans manche, à la forme évasée, assez courte, avec de larges bretelles, et une encolure dégagée le plus souvent carrée.

  • Qu'est-ce qu'une ROBE CHEMISIER?

 

Robe qui présente sur le buste les caractéristiques d’un chemisier, boutonnée et qui descend de manière droite jusqu’aux genoux. Elle peut aussi comporter dans sa version plus sport des poches sur le devant et une ceinture coulissante à la taille.

  • Qu'est-ce qu'une ROBE DE MARIÉE?

 

Une robe de mariée est un vêtement traditionnel que porte la femme le jour de son mariage. Fréquemment plusieurs accessoires tels que les (longs) gants, le chapeau, le voile ou le bouquet fleuri viennent compléter la composition, participant ainsi à rendre la mariée belle et porteuse de valeurs symboliques.

Histoire de la robe de mariée:

Le port de la robe de mariée constitue une coutume dont l'histoire s'imbrique étroitement avec celle du mariage dans un contexte de forte influence culturelle de l'Église catholique romaine.

Aussi loin que l'on puisse remonter, au cours de l'Empire romain, il est connu que la promise est vêtue d'une robe blanche et d'une couronne de fleurs d'oranger. Cette tradition qui a ensuite revu le jour à la fin du XIXème siècle, est manifestement oubliée au Moyen Âge. En effet, à l'époque médiévale, il n'est pas d'usage de porter une robe spécifique pour le mariage mais plus simplement sa plus jolie robe quelle que soit la couleur (y compris le noir, notamment si le futur marié est veuf), même dans les milieux favorisés. Les rapports détaillés des mariages princiers en France montrent l'usage de robes en tissus de couleurs, le blanc étant souvent présent par des bordures de fourrure en hermine alors que chez les paysans, la robe est majoritairement rouge jusqu'au XIXème siècle car la garance avec laquelle elle est teinte est alors le colorant le plus résistant à l'eau, à l'air et à la lumière. Au XIVème siècle, la mode est à la "cotardie" (ou "cotte hardie"), un genre de "surcot" avec manches, traîne et ceinture. Les tableaux de l'époque témoignent d'ailleurs que c'est seulement à la Renaissance que les épouses des familles aristocratiques commencent à revêtir une robe de couleur blanche: la tradition rapporte que cette mode s'est propagée grâce à Marie Stuart qui a porté une robe blanche lors de son mariage avec Francois II, le blanc étant la couleur de sa famille d'origine les Guise, à moins qu'il ne s'agisse de la couleur du deuil (blanche à cette époque) de son père qu'elle portait le jour de son mariage.

Les siècles suivants, les robes de mariée retrouvent des couleurs, le noir étant le plus prisé car elles peuvent être portées plusieurs fois notamment dans les couches paysannes (par exemple pour la messe de relevailles). Dans la seconde moitié du XIXème siècle, sous l'impulsion de l'Église et en réaction à l'ancrage des valeurs républicaines dans la société française (et sous l'influence des grands magasins), les femmes pratiquantes affirment leur virginité en revenant au blanc originel, symbole de pureté, même si certaines coutumes locales, telles celles du Morvan, préconisent un mariage en costume noir. Le mariage de la reine Victoria en robe de mariée blanche en 1840 réintroduit cette couleur (à la fois pour ne pas faire de l'ombre à son mari le prince Albert, sanglé dans un uniforme écarlate, et pour relancer l'industrie du satin du quartier londonien de Spitalfields et la dentelle de Honiton dans la tradition du mariage dans les classes aisées puis dans les classes populaires au XXème siècle.

On perçoit la dimension sémiotique que peuvent endosser les vêtements : être message et porteur de message à la fois. La robe de mariée suit le goût du jour et raccourcit en même temps que les ourlets. Après la pénurie de tissu de la Seconde Guerre mondiale, les couturiers comme Christian Dior reviennent aux longueurs et les années 1950 voient l'âge d'or de la robe ample évasée jusqu'aux pieds. La robe de Grace Kelly inspirera la mode nuptiale pendant longtemps alors que les minijupes apparaissent. Mais une minijupe adaptée au mariage ne convient pas dans les églises et le modèle Grace Kelly perdure. Dans l'effervescence qui suit mai 68, un certain anti-conformisme apparaît et des mariées (surtout lors des mariages civils) se présentent à la mairie en costume de tous les jours, en pantalon. Mais ce n'est pas un phénomène général et les mariages des vedettes lancent un changement dans la mode pour quelque temps. Dans cette hésitation des styles, le mariage de Lady Di et Charles d'Angleterre provoque l'apparition d'un modèle ressemblant quelque peu à celui des années 1950 : jupe évasée, broderies et perles. Ce modèle va faire les beaux jours des grands distributeurs. Certains modèles, lourdement chargés, donnent parfois aux jeunes femmes, souvent issues de milieux populaires, l'impression qu'elles sont les princesses d'un jour (Cendrillon a aussi quelque peu contribué au mythe).

Au début des années 1990, la mode revient à un peu plus de sobriété et la couleur fait son grand retour: d'abord quelques touches florales pastels puis les créateurs osent un tissu entièrement coloré (rouge, parme, etc.). La couleur dans la robe de mariée était il y a quelques décennies réservée (voire imposée) aux femmes ayant "fauté" avant le mariage.

Il est intéressant de noter que depuis quelques années, la mode a vu l'émergence d'un type nouveau de robes blanches, plus sobres, destinées aux mariages civils.

De nos jours:

De nos jours, un bouquet de fleurs complète presque toujours la tenue du grand jour. La tradition du bouquet de mariée est, comme celle de la robe de mariée, intimement liée à l'histoire du catholicisme. La première trace des bouquets de mariée remonte ainsi à l'époque des croisades, lorsque les combattants de retour d'Orient importèrent la tradition selon laquelle la future mariée devait confectionner un bouquet de fleurs d'oranger (symbole de pureté) pour signifier l'événement à venir. La tradition a ensuite évolué au fil des siècles, et de 1850 à 1914, le bouquet traditionnel devait par exemple être conservé pendant toute la durée du mariage dans un "globe de marié" (en fait un globe de verre recouvrant un coussinet). Depuis près d'un siècle, le bouquet de marié est toujours utilisé, mais selon des aspects moins formels et cadrés. Les formes, couleurs et compositions des bouquets peuvent être très variées et de nouvelles coutumes comme le lancer de bouquet ont vu le jour.

La robe de mariée est également le symbole de clôture de défilé pour la haute couture, ce rituel étant introduit par Christian Dior dans les années 1950. Dans la mode, c'est un honneur pour un mannequin d'apparaitre finalement avec celle-ci, comme par ailleurs le fait d'ouvrir le défilé, preuve d'une notoriété ou influence, à l'image de Laetitia Casta plusieurs fois en mariée pour Saint Laurent.

Les robes de mariée dans le monde:

Au Maghreb, la tradition veut que la mariée change plusieurs fois de tenues lors des noces qui durent souvent plusieurs jours. Pour la changer, la mariée est aidée par une Negafa au Maroc et Machta en Algérie.

On assiste toujours plus fréquemment à une occidentalisation de la robe de mariée à travers le monde. La diffusion des photos de mariage de célébrités joue fortement sur la mode des robes de mariage. Pour autant, certaines traditions demeurent. En Chine, le hanfu, vêtement traditionnel de la mariée est rouge. Au Sénégal, le boubou très décoré et assorti à celui du marié est de mise. En Roumanie, la tradition voulait que la mariée tricote elle-même sa jupe de mariée en laine. Chez les Amish aux États-Unis, la tenue de mariage des femmes est traditionnellement bleue ou noire chez les protestants. Aux Antilles, le tissu madras continue de parer de nombreuses robes de mariée.

  • Qu'est-ce qu'une ROBE DROITE?

 

Robe classique, assez près du corps, sans manche, au genou, coupée simplement, mais assurant  une élégance et une classe intemporelle.

  • Qu'est-ce qu'une ROBE EMPIRE?

 

Style de robe né dans la période de l'après-révolution française et porté par l'impératrice Joséphine. Rompant avec la tradition du bustier serré, la robe empire donne plus de liberté. Assez longue avec des manches ballon, elle porte la taille très haute et cintrée jusqu’en dessous de la poitrine pour la rehausser. Régulièrement remise au goût du jour par les créateurs, elle est désormais confectionnée dans une version plus courte, pratique et confortable qui sied particulièrement aux futures mamans.

  • Qu'est-ce qu'une ROBE GARÇONNE?

 

Robe des années 20, coupée aux genoux, sans manches, avec une encolure ronde ou carrée, dont la taille basse est marquée par une couture, et qui comporte assez souvent des franges ou des paillettes.

  • Qu'est-ce qu'une ROBE HOUSSE?

 

Robe toute droite, ample, à manches courtes ou longues, encolure carrée, évasée, à plis, coupée aux genoux, élégante et fluide.

  • Qu'est-ce qu'une ROBE LIQUETTE?

 

Robe coupée comme une grande chemise, fermée par trois boutons en son encolure, munie de pans arrondis, dont l’arrière est plus long, coupée aux genoux, qui peut se resserrer avec une ceinture ou un lien, confortable et estivale.

  • Qu'est-ce qu'une ROBE TRAPÈZE?

 

Robe assez cintrée sur la poitrine, qui devient de plus en plus évasée à partir de la taille, en forme de V renversé , coupée aux genoux et qui donne un effet très féminin.

  • Qu'est-ce qu'une ROBE TUBE?

 

Robe toute droite du buste aux genoux, très moulante, dégageant les épaules, dans un effet des plus féminin et sexy.

  • Qu'est-ce que le style ROCKABILLY?

 

Style vestimentaire inspiré du rock-and-roll, caractérisé par une coiffure banane pour les hommes, un blouson de cuir noir, des bottes de motard, des accessoires en cuir, des vêtements noirs, moulants, un peu provocants, des tenues sexy et des talons compensés pour les femmes.

  • Qu'est-ce qu'un ROUGE À LÈVRES?

 

Cosmétique servant à colorer les lèvres.

  • Qu'est-ce qu'un vêtement RÉVERSIBLE?

 

Attribut qui désigne des vêtements qui ne comportent ni endroit ni envers, pouvant se porter des deux côtés. Chacun pouvant avoir des styles et des coloris pour permettre des looks différents.

  • Qu'est-ce qu'un RUBAN?

 

Bande de tissu étroite et mince servant à orner un vêtement, attacher les cheveux...

  • Qu'est-ce qu'un plissage RUCHÉ?

 

En couture, désigne une technique de plissage qui consiste à froncer du tissu, puis à le coudre, parfois sur une bande élastique, ce qui donne un effet bouillonnant très réussi.

dictionnaire de la mode, lexique de la mode, vocabulaire mode, dictionnaire des textiles, lexique textile, vocabulaire mode textile, dictionnaire du luxe, jargon de la mode, lexique de la haute couture, la mode définition, mots associés au luxe

TAILLEUR - COUTURIER - STYLISTE

Art of Tailoring

LE GRAND ATELIER

Logo GA.png