Presse

Ils parlent de nous...

Mariée Magazine

Septembre 2011

  "Je pense donc Elle est..."

avec le coup de pouce d'Etienne Verhote

C'est en ces termes qu'on pourrait présenter le travail de cet artisan couturier, installé depuis six ans à Roubaix.

 

Il confectionne costumes sur mesure et robes de mariée sur mesure selon vos attentes, vos envies, votre morphologie...
Pas de
style imposé, vous décidez de tout!

G.D: Vous êtes dans le métier depuis dix ans. Qu'est-ce qui vous a poussé à créer la Maison "Le Grand Atelier", il y a six ans?

 

E.V: En réalité, ce n'est pas le vêtement qui m'a conduit à être indépendant, mais le service.
Je m'explique: aujourd'hui, nous vivons dans une société de sur-mesure, on peut avoir des fenêtres, des volets sur mesure...

Et pourquoi pas sa robe de mariée sur mesure ou son costume sur mesure?
Après tout, c'est logique: le plus beau jour de sa vie doit être à l'image de ce que l'on est!
Je crée des modèles uniques, et quand je vous dit "uniques", ce n'est pas un euphémisme: je mets une clause d'exclusivité sur chaque robe, je ne crée jamais deux fois la même.

G.D: Et que vous apporte de plus ce "service" comme vous l'appelez?

 

E.V: Il n'est pas rare que mes clients deviennent mes amis! Une vraie relation naît entre nous. Je travaille, la plupart du temps, à domicile. Nous discutons ensemble, pendant de longs moments parfois. Cela me permet de comprendre leurs attentes, leur style...

 

N'oublions pas que ce n'est pas la robe qui fait la mariée, mais la mariée qui fait la robe!

Tout est important, je cherche à leur créer une seconde peau, à m'adapter pour mettre en avant leur morphologie et leur personnalité, pour les femmes comme pour les hommes d'ailleurs. Les mentalités ont beaucoup changé à ce niveau. Aujourd'hui, eux aussi veulent être élégants!

 

G.D: Et à quoi ressemble la robe type d'Etienne Verhote?

E.V: Je n'impose aucun style. Généralement, les personnes qui font appel à moi ont certaines préférences. Dans ce cas, je fais en sorte de leur confectionner la robe dont elles rêvent.
Et puis, parfois, certaines femmes viennent au 
showroom sans idée, alors on travaille ensemble sur leurs souhaits en termes de coupe, de matière...
Dans tous les cas, je prépare une esquisse, ensuite un prototype sur lequel on fait les retouches, et enfin on réalise la 
robe dans mes différents ateliers. Je travaille avec des spécialistes: des créatrices de mode, des couturières, des brodeurs... Je recherche la qualité.


G.D: Quelles sont les tendances 2011/2012?

E.V: Pour la femme, la mode est épurée: on met l'accent sur la fluidité. On joue sur les matières et les formes plus que sur les accessoires.
La 
dentelle fait également un retour en force, avec tout de même une différence: aujourd'hui, elle est utilisée comme un véritable tissu, pas simplement comme une fantaisie.
Chez les hommes, c'est plus ou moins le même constat: un jeu sur les matières et les coupes.

Entreprises & Management

Septembre 2008 [N°12]

Costards en cachemirechemises en soiecols en vison argenté...
On trouve de tout dans le Showroom d'Etienne Verhote, à Roubaix. "Rien que du très haut de gamme", rectifie le Couturier, en bon commercial.

Voilà deux ans et demi que ce natif de Tourcoing a ressuscité un métier qu'on croyait disparaître à jamais.
Avec "Le Grand Atelier", la Maison de couture qu'il a créée, cet entrepreneur de 32 ans propose des costumes selon les mesures du client. Il crée aussi bien des costumes de marié que des costumes plus classiques à une clientèle "select", qu'il démarche à domicile ou au bureau. "Les hommes ont horreur de faire les magasins, par manque de temps ou parce qu'ils se lassent vite des essayages", explique Etienne Verhote.
Toujours sur son trente-et-un, ce beau brun se déplace donc chez ces urbains pressés, muni de sa mallette de liasses de tissus et se donne une heure montre en main pour prendre les mesures.

Si ça marche? Etienne emploie déjà trois couturières et vient de doubler son chiffre d'affaires. C'est chez Devianne, aux côtés d'un des derniers maîtres-tailleurs de la région, qu'il découvre sa passion et apprend toutes les ficelles du métier.

Coup de bol. "En France, la seule école est à 15 000 euros l'année. Je n'aurais jamais pu la suivre!"

"SELF-MADE MEN", ULTIMES SPECIMENS

Les jeunes qui collent aux critères d'Etienne se font de plus en plus rares dans le Nord-Pas-de-Calais, comme le confirme notre enquête. La plupart des "self-made men" ont franchi le cap de la cinquantaine voire plus.

Le cas d'Etienne Verhote, un Créateur de 32 ans à qui nous consacrons notre couverture fait donc presque figure d'exception. "Nous avons beaucoup de mal à trouver ce genre de profil chez les jeunes", confie Cécile Fontaine, directrice chez Mazars à Lille. Elle est bien placée pour en parler: son cabinet de conseil organise chaque année Les Victoires des autodidactes, un trophée récompensant les plus performants des patrons qui n'ont pas poursuivi d'études supérieures. "En 2006 nous avions lancé un concours consacré au moins de 26 ans...", ajoute t'elle. Las, faute de candidats, l'expérience n'a pu être renouvelée.

La disparition progressive de cette "race" de dirigeants intrépides paraît d'autant plus regrettable que leur profil présente plusieurs atouts.
"A commencer par leur pragmatisme", souligne Jean-Philippe Bozek. Ce coach d'entreprise de 38 ans sait lui aussi de quoi il parle, puisqu'il a fondé une boîte d'informatique alors qu'il n'avait que le bac en poche. Aujourd'hui, il conseille les patrons... et enseigne même le management dans les universités. Un comble pour un autodidacte!


Agnès Bourahla.

La Gazette Nord Pas De Calais

 [Mars 2006]

Avec la Maison de couture "Le Grand Atelier", le Couturier Etienne Verhote vous habille selon vos mesures à domicile, le dernier chic!

 

Autodidacte, le Couturier Etienne VERHOTE vient de créer la Maison de couture "Le Grand Atelier", il crée des vêtements selon vos mesures en se déplaçant à domicile ou au bureau. Objectif: redonner aux hommes le plaisir de s'habiller.

Un coup de téléphone au 06.16.23.24.41, le voilà qui accourt dans les 48 heures pour vous livrer dans les 15 jours un costume exclusif haut de gamme, confectionné sur mesure.

Etienne VERHOTE est de ceux qui ont tâté d'un peu de tout et beaucoup appris avant de rebondir sur un projet de création capable de porter leur savoir-faire.

 

De l'immobilier au prêt-à-porter. Ses premiers pas dans la vie active l'ont amené dès l'âge de 16 ans dans le monde de la promotion immobilière. Quelques "petits"boulots" plus tard dans les métiers de la figuration et de la sécurité l'ont amené à démarcher les enseignes installées à V2 pour se voir recruté comme responsable de magasin chez DEVRED à LENS, davantage, il est vrai pour ses aptitudes à avoir "l’œil partout" que pour son expérience du prêt-à-porter. Après un passage comme vendeur chez Brice à Euralille, le voilà chez Devianne au rayon draperie où il s'initie aux "grandes marques", Pierre Cardin, de Fursac, St Hilaire..., et apprend "la mesure" pendant 2 ans sous la houlette d'un chef de rayon et maître tailleur avant de prendre la gérance d'un magasin de luxe à Cambrai. Une expérience qui n'aura duré que 2 mois car il ne supportait plus d'être dirigé par son supérieur!

Un pari "fou". A bourlinguer ainsi, de formation en formation, d'entreprise en entreprise, Etienne VERHOTE reconnaît s'être mis en tête un projet de création. "Un pari fou, explique-t-il, même si j'étais très motivé car, ce n'est pas évident." D'une rencontre avec une conseillère de la CCI Lille Métropole, "une personne accessible", il repart avec l'idée de se lancer dans le métier de la "Création de mode". Le constat: les hommes ont horreur de fréquenter les boutiques même pour leur propres besoins. Pourquoi ne pas leur amener une boutique à domicile en leur offrant un service personnalisé sous 48 heures? "Le Grand Atelier" était quasiment né. Une trentaine de liasses d'une centaine de tissus chacune renouvelées tous les semestres pour les costumes eux-mêmes sans oublier les produits complémentaires, une centaine de cravates, des ceintures en crocodile ou même en autruche, des chemises sur mesure avec un choix impressionnant de plus de 30 cols et de 18 poignets différents!

Perfection garantie. "Toutes mes matières premières sont garanties pour l'essentiel made in France, explique Etienne VERHOTE, DormeuilLoro Piana, mais aussi Ariston, Vitale Barberis, Scabal ou Holland & Sherry. J'assure réellement de la mesure haut de gamme au prix du prêt-à-porter haut de gamme! La personnalisation d'un costume s'appuie sur 600 points de transformations possibles..." Il est même aller jusqu'à faire broder pour une cérémonie de mariage le poème de 150 caractères qu'il avait composé sur la doublure intérieure de la veste de l'heureux élu! Prise de mesures, conseils appropriés, "la réussite d'un costume sur mesure, ajoute Etienne VERHOTE, c'est la perfection garantie avec un entoilage de veste traditionnel et des finitions assurées à la main..." Les tarifs appliqués sont attrayants avec un premier prix à 990€ pour une gamme de prix s'étendant de 990€ à 2500€ tout compris, 50% à verser à la commande. "Je ne fais payer aucune option et j'offre même une chemise sur mesure gratuite, un geste commercial davantage apprécié qu'une remise de 10%." Et notre tailleur se propose même d'assurer l'habillage du jeune marié le jour de la cérémonie!

SUR LA BONNE VOIE

Créée depuis le 1er février 2006, la Maison de couture "Le Grand Atelier" est en passe de réussir son pari. Les appels affluent sur son portable pour une commande ici de 10 costumes sur mesure pour une équipe de commerciaux, là de 3 autres pour un chef d'entreprise... Mais son principal souci reste de faire connaître le service qu'il apporte pour assurer la pérennité de sa création. Dépôt de plaquettes à Nordbat, envoi de flyers aux notaires et avocats de la Métropole: "Il faut susciter l'envie pour satisfaire ce qui deviendra un plaisir..." "Ce sont mes échecs qui m'ont fait progresser", résume Etienne VERHOTE, persuadé qu'il "peut redonner à l'homme le plaisir de s'habiller."

Nord Éclair

 Les rendez-vous de l'entreprise

LE GRAND ATELIER: "Le costume à l'ancienne"

En créant la Maison de couture "Le Grand Atelier", le Couturier Etienne Verhote espère redonner à l'homme le plaisir de s'habiller. Avec lui, le costume c'est selon vos mesures, à votre domicile et pour un prix raisonnable.

"Rapport qualité prix, je me considère comme le numéro un sur la métropole" annonce d'emblée Etienne VERHOTE, heureux fondateur de la Maison de couture "Le Grand Atelier" depuis le mois de Février. Voilà qui est clair et qui montre toute la motivation de ce jeune patron, bien décidé à développer sa clientèle. "J'ai remarqué que de nos jours, les hommes aimaient s'habiller mais pas faire les magasins. C'est pourquoi je propose des costumes confectionnés selon les mesures du client ou de la cliente et à domicile."
Le principe est simple: 24 heures maximum après la demande, Etienne se présente chez son client. Il apporte des 
échantillons de tissus et des modèles de veste et il prend les mesures. Un autre rendez-vous est pris pour l'essayage, et voilà un costume sur mesure réalisé avec des tissus de grandes marques (AristonScabalHolland & SherryDormeuil...) "Avec des gabarits très "pointus" en terme de mesures, seulement 2 essayages sont nécessaires au lieu de quatre ou cinq essayages à l'époque, et en plus, plus besoin de se déplacer" précise Etienne VERHOTE.


DES CLIENTS PRESSÉS


Ses clients ne sont donc pas seulement des femmes mais aussi des hommes pressés: patrons, élus, avocats, dont l'activité nécessite une tenue impeccable. Et de ce côté là, Etienne VERHOTE assure une qualité irréprochable: "Je ne travaille qu'avec des tissus de grandes marques et les boutonnières de manches sont de vraies boutonnières ouvertes, pas comme dans le prêt-à-porter." De la même façon, le couturier propose un entoilage complet (le tissu à l'intérieur de la veste) souple en crin de cheval et non pas thermocollé, ce qui est également une finition traditionnelle. Les costumes d'Etienne VERHOTE font également le bonheur des jeunes mariés, qui peuvent ainsi laisser libre cours à leur imagination: "Un jour, un futur marié m'a demandé d'imprimer un poème sur la doublure de sa veste et il l'a lu à son épouse le jour du mariage. C'était émouvant..."

UN SERVICE DE PRESTIGE


C'est aussi l'un des atouts de l'activité du jeune couturier: ses clients se sentent chouchoutés, importants, uniques même... et pour un prix abordable: "On peut acquérir un costume sur mesure à partir de 990€, précise Etienne VERHOTE.
Ce n'est pas plus cher que dans les grands magasins si on veut un minimum de qualité!"

CONVAINCU ET PASSIONNÉ


Avec cette passion pour le vêtement de qualité, Etienne VERHOTE donne l'image d'un patron heureux et confiant dans l'avenir. Il encourage même ceux qui hésitent à se lancer: "je suis parti de zéro. Son métier, c'est un tailleur au bord de la retraite qui lui a appris, en lui transmettant cette passion du métier bien fait.

"C'est un message que j'essaie de faire passer, notamment aux jeunes démotivés: quand on est passionné et courageux, tout est possible ! Il suffit juste de se donner un peu plus de mal. Tout ne peut pas tomber du ciel !"
Etienne VERHOTE semble en tout cas très convaincu par ce qu'il fait et son activité démarre plutôt bien.

Presse, Nord éclair, La gazette NPDC, Entreprises et management, Mariée magazine, La voix du Nord, Fémina, Le grand atelier à lille, couturier à lille, styliste à lille, tailleur à lille, costume de luxe à lille, costume grande taille à lille

TAILLEUR - COUTURIER - STYLISTE

Art of Tailoring

LE GRAND ATELIER

Logo GA.png