Définitions lettre T

Qu'est ce que c'est?/

Le dictionnaire de la mode

Découvrez tous les termes de la mode et de la Haute Couture, des techniques de couture, aux étoffes précieuses, des matières étonnantes à la fabrication !

Le Grand Atelier vous propose le meilleur des outils pour décrypter le domaine passionnant de la mode de A à Z !

Définitions par lettre

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

DÉFINITION T

  • Qu'est-ce que le TAFFETAS?

 

Textile tissé en croisant et tressant des fils, une étoffe de soie précieuse et fine, légère, d’aspect brillant et plus ou moins souple selon sa trame, qui sert à la confection de robes de soirée en Haute Couture , habillant les mariées, donnant un effet bouillonnant magnifique, par superposition, dans un bruissement de tissu luxueux qui se prête bien à la profusion.

  • Qu'est-ce qu'un pantalon TAILLE BASSE?

 

Coupe particulière d’un pantalon, jean ou jupe, dont la taille se positionne plus sur les hanches, à environ 5 cm au-dessous du nombril.

  • Qu'est-ce qu'un pantalon TAILLE HAUTE?

 

Coupe particulière d’un pantalon, jean ou jupe, dont la ceinture se positionne un peu plus haut que la taille, presque sous le sternum, donnant un effet gainant sur le ventre.

  • Qu'est-ce qu'un pantalon TAILLE NATURELLE?

 

Coupe d’un pantalon, jean, jupe, short dont la ceinture arrive précisément à la taille.

  • Qu'est-ce qu'un TAILLEUR?

 

Costume féminin composé d'une veste à fermeture croisée ou droite et une jupe coupée au genou, du même coloris et dans le même tissu, porté le plus souvent avec une chemise blanche, un chemisier uni ou fleuri, un t-shirt couture. La jupe peut être remplacée par un pantalon à la coupe classique. Le tailleur constitue une tenue habillée et classique, propice à l’élégance, idéale dans la vie professionnelle comme à la ville.

  • Qu'est-ce qu'un TAILLEUR DE VÊTEMENTS?

 

Le tailleur, également tailleur d'habits, est un artisan qui coupe et confectionne des vêtements — essentiellement des complets — sur mesure pour homme.

Histoire:

L'industrie de la confection s'est considérablement développée à partir du XIXème siècle, conduisant à une marginalisation du métier de tailleur, lequel appartient aujourd'hui pour l'essentiel à l'industrie du luxe.

Travail du tailleur:

D'après les mots de Claude Rousseau: "Il prend la pièce de tissu, fait le patron, la coupe (la pièce de tissu), et fait la veste de A à Z. C'est ça, un tailleur."

Un maître tailleur doit disposer de nombreuses compétences qui sont individualisées dans les grandes entreprises de confection de vêtements.

  • Coupeur : il fabrique les patrons et coupe les pièces.

  • Saladeur : il prépare la « bûche ». Ce sont les pièces telles que les doublures, les poches, les boutons…

  • Apiéceur : il monte la veste du costume et procède aux modifications éventuelles.

  • Culottier : il assemble les pièces du pantalon.

  • Giletier : il assemble des pièces du gilet.

  • Boutonniériste : il réalise toutes les boutonnières du costume.

L’artisan tailleur doit également se tenir au courant des modes, qui évoluent, à la différence de l’art de tailler les costumes. Il doit être créatif pour proposer de nouveaux modèles.

Coupe:

La coupe au sens large regroupe deux composantes intimement liées. Le patron (ou "coupe à plat") et les essayages (ou "moulage").

Patronage:

Le patron est un modèle exclusif établi d'après les mesures prises sur le sujet.

Essayages:

À différents stades d'avancement, le vêtement est soumis à des essayages. On distingue généralement 2 essayages :

  • Le premier essayage: L'ensemble des pièces de tissus sont bâties.

  • Le deuxième essayage: Col bâti et manches bâties.

Cela dit, il n'est pas rare que le nombre d'essayages soit plus élevé. Pour un premier costume, on peut ajouter:

  • Le 1,5ème essayage : Devants finis, dos fini, côtés et épaules bâties.

Outils:

Le tailleur se sert de différents outils :

  • ciseaux

  • demi-lune

  • coussin

  • machine a coudre

  • patte mouille

  • fer à repasser

  • Qu'est-ce qu'un vêtement TAILORED?

 

Terme anglais qui signifie que la tenue a été taillée sur mesure par un couturier, après que le tissu fut choisi conjointement avec la personne à laquelle elle est destinée, pour une confection personnalisée et de qualité.

  • Qu'est-ce qu'un TALON AIGUILLE?

 

Talon que l’on retrouve le plus souvent sur les escarpins et qui se caractérise par son aspect fin et pointu, assez haut, donnant une démarche élégante, à la fois classique et sexy, parfait avec les tailleurs et costumes. Symbole de la féminité exacerbée.

  • Qu'est-ce qu'un TALON BOBINE?

 

Talon court et mince, assez large, qui se rétrécit en son milieu, mais présente la même taille en haut et en bas, donnant un effet « bobine ».

  • Qu'est-ce qu'un TALON BOTTIER?

 

Talon caractérisé par le fait que l’on peut observer dessus les différentes couches de bois qui l’ont constitué.

  • Qu'est-ce qu'un TALON COMPENSÉ?

 

Talon caractérisé par son apparence de plateforme sur toute la longueur de la chaussure, de forme biseautée pour épouser la hauteur moins élevée qui se trouve à l’avant au niveau des orteils.  

  • Qu'est-ce qu'un TANDEM?

 

Ensemble qui consiste en un cardigan et son gilet assorti, dans les mêmes coloris.

  • Qu'est-ce qu'un Tissu TARTAN?

 

Le tartan est une étoffe de laine à carreaux de couleurs, typique des peuples celtes. Il s'agit d'un motif de lignes horizontales et verticales entrecroisées, de multiples couleurs. Les tartans étaient à l'origine réservés aux tissus, mais sont maintenant utilisés sur de nombreux autres matériaux. Les kilts écossais sont ainsi quasiment toujours réalisés dans un tissu à motif de tartan.

Un tartan est constitué de bandes alternées de fils teints dans la masse, aussi bien pour la trame que pour la chaîne. La trame est tissée en sergé simple, la chaîne passant deux fils dessus et deux dessous, en progressant d'un fil à chaque passage. Le motif est constitué de bandes alternées de fils de laine colorés tissés à angle. Ceci forme des hachures diagonales aux sites d'entrecroisement et crée de nouvelles couleurs à partir du mélange des deux teintes d'origine. Les blocs de couleur qui en résultent se répètent verticalement et horizontalement, formant un motif de carrés et de lignes distinctif, le sett.

En Écosse, les tartans sont associés aux clans, aux familles depuis le xixe siècle. Le port du costume fut interdit par le conquérant anglais le 1er août 17471(les tartans ont été autorisés à nouveau en 1782). Plus tard, les tartans furent élargis aux institutions écossaises, notamment à la suite de la publication du livre Vestiarium Scoticum par les frères Allen en 1842. Les kilts sont presque toujours décorés de tartans. Le tartan est aussi appelé plaid en Amérique du Nord, mais, en Écosse, ce mot désigne la couleur et le motif du tissu tartan jeté sur l’épaule, ou une couverture.

  • Qu'est-ce que le TECLANA®?

 
  • Qu'est-ce qu'un TEE-SHIRT ou T-SHIRT?

 

Teclana® est une fibre technique qui offre une bonne récupération des plis et aide le vêtement à conserver sa forme sur mesure et adaptée à la main.

Un tee-shirt (aussi orthographié T-shirt ou, en orthographe rectifiée, teeshirt sans trait d'union; parfois appelé gilet à manches courtes au Canada francophone et tricot en Afrique francophone ou gaminet, ce dernier terme étant d'usage plus restreint), est un maillot de corps qui doit son nom à sa forme en "T", sans col et initialement à manches courtes mais éventuellement à manches longues, à capuche ou à col roulé. Il est fabriqué en tissu maillé (extensible), en général en coton ou en fibres polyester. Le T-shirt était originellement porté comme sous-vêtement, mais est désormais employé comme un vêtement à part entière, marquant la décontraction de son porteur, particulièrement l'été.

La matière et la forme différencient un T-shirt et un sweat-shirt: un sweat-shirt est plus épais, souvent réalisé en molleton moins extensible et plus chaud, et il est usuellement à manches longues et coupé plus ample.

Histoire:

Le T-shirt, vêtement américain emblématique, serait un emprunt des soldats de la United States Navy aux marins de la Royal Navy. Selon une autre hypothèse d'un emprunt européen, les troupes américaines combattant en Europe au cours de la Première Guerre mondiale se seraient appropriées les maillots de corps en coton léger des travailleurs et soldats locaux. Ce sous-vêtement devint le maillot de corps réglementaire de l'US Navy en 1919. Il devient un vêtement de dessus vers 1930, grâce au sport et au cinéma, notamment après l'apparition dans cette tenue de Clark Gable dans le film New York-Miami en 1934. Selon certaines sources, la version moderne du T-shirt serait le fruit d'une collaboration en 1932 entre la firme textile Cooper's Jockey avec l'équipe de football des Trojans de l'Université de Californie du Sud. Il devient un vêtement quasi-universel quand les G.I. débarquent en Europe à partir de 1943, via la production massive d'un modèle désignant sa forme le "T-Type Shirt". En juillet 1942, le magazine Life parait avec en couverture la photographie d'un soldat portant un t-shirt portant l'inscription "Air Corps Gunnery School". Dans les années 1950, Marlon Brando et James Dean le popularisent. Après le film La Fureur de vivre avec James Dean, le T-shirt devient le vêtement décontracté de référence.

Les fabricants historiques de ce vêtement sont: Fruit of the Loom (Rhode Island, 1851), P.H. Hanes Knitting Company (Hanes, Winston-Salem, 1902), Pilgrim (Sears-Roebuck and Co, Chicago, 1886), et Cooper's Jockey.

Le T-shirt est devenu aussi un support de communication largement utilisé aujourd'hui par les entreprises comme par tout type d'organisation ayant des messages à transmettre. Les premiers T-shirts publicitaires ("I Like Ike") ou décorés apparaissent à la fin des années 1940. Le premier serait de la campagne présidentielle de Thomas Edmund Dewey en 1948 portant l'inscription "Dew it with dewey" conservé par la Smithsonian Institution. Selon certaines sources, le T-shirt aurait été un support de la promotion du premier film en couleurs Le magicien d'Oz.

Modes et coupes:

À l'origine, les T-shirts étaient confectionnés à partir de métiers circulaires produisant des tubes, en tricot, jersey, interlock ou côtes (1 × 1 ou 2 × 2). Ils n'avaient donc pas de couture verticale sur les côtés. La majorité de la production actuelle est, au contraire, composée d'un devant et un dos cousus ensemble.

Le développement d'une encolure extensible (bord-cote circulaire, tissu maillé) permet au T-shirt d'être enfilé par la tête, se substituant aux autres cols souples mais non extensibles (tissus tissés) en général prévus pour être boutonnés ou lacés (des chemisettes, aux polos / col henley, col tunisien, col à lacets), et aux autres cols plus rigides (chemises). Le T-shirt n'a normalement pas de bouton ni lien, sauf à effets purement décoratifs.

Coupe:

Porté comme sous-vêtement, le T-shirt a plutôt une coupe ajustée à l'instar de sa vocation première de vêtement de corps, ceux portés par les G.I., puis par les acteurs hollywoodiens des années 1950. Par la suite, notamment dans les années 1980 avec le développement du mouvement Hip-hop, il y a eu une mode consistant à porter des T-shirts très amples.

Le plus souvent, un T-shirt couvre le bas du dos. Cependant, certains, notamment les femmes, peuvent le porter très moulant et assez court, dévoilant le nombril et le ventre.

Effets décoratifs:

  • Couleurs

Comme vêtement de corps, le T-shirt est usuellement blanc. Le gris est également une couleur classique, notamment pour les tee-shirts de sport dans les universités américaines, souvent imprimés. Le vert ou le bleu sont des classiques en vêtements professionnels (militaires).

Le développement du tee-shirt comme vêtement de dessus est allé de pair avec l'élargissement de la palette des coloris.

Le T-shirt peut être pourvu d'une "poche" à la poitrine, à gauche, sans que l'usage de cet ajout ne soit déterminé.

S'il est de couleur claire, il devient semi-transparent une fois mouillé; c'est sans doute cette particularité qui est à l'origine des concours de tee-shirt mouillés.

  • Encolure

​Le T-shirt traditionnel a un col rond. Mais dans les années 40-50, des marques de T-shirts ont commencé à proposer des T-shirts col V. Ceux-ci sont devenus très populaire grâce à des célébrités comme Michael Jackson. L'échancrure peut même devenir très large et/ou profonde, n'obligeant plus l'utilisation d'un tissu élastique pour autoriser le passage de la tête.

Tendances:

Le T-shirt est le vêtement adopté par toutes les générations et très populaire. Les stylistes cherchent à en créer toujours de nouveaux: nouvelles formes, nouvelles couleurs, nouvelles matières.

Initialement en pur coton, ce vêtement est aujourd'hui également produit en bambou, matières synthétiques, mélange de coton et divers synthétiques, voire en laine. Pour des usages/milieux particuliers, le T-shirt est décliné en tissu ajouré sans manche type débardeur.

En 2016, plus de 13 milliards de T-shirts ont été fabriqués dans le monde.

Production et image:

Pour un T-shirt, il faut environ 300 g de fil. Pour 300 g de fil, il faut environ 1,3 kg de coton égrené et nettoyé. Pour 1,3 kg de coton, un cueilleur doit récolter quelque 400 capsules pesant chacune entre 2,5 et 4 g. Pour obtenir ces 400 capsules, il faut en moyenne 28 arbustes et 14 m2 de terre. Un bon cueilleur les récolte en quelque dix minutes. Sur un hectare (100 × 100 m), on peut donc récolter environ une tonne de coton permettant de confectionner 750 t-shirts9. Par ailleurs, la production d'un seul t-shirt représente la consommation de près de 2 500 litres d'eau10. Divers engrais sont également utilisés lors de la confection et de la transformation du t-shirt.

Vêtement basique, souvent peu cher, le T-shirt est un exemple de produit de confection dont la production est largement délocalisée. Pouvant être produit dans des ateliers de misère, à partir de coton d'Ouzbékistan, le T-shirt est devenu, avec la chaussure de sport, un symbole du commerce inéquitable et a suscité un mouvement de réaction au début des années 1990, principalement en Amérique du Nord, le mouvement anti-sweatshops.

Si la demande relative à plus d'éthique quant à la production du coton a pu avoir un certain écho, notamment avec le coton biologique ou labellisé Max Havelaar, le T-shirt équitable dans ses conditions de confection reste un produit de niche. Néanmoins, ces éléments restent porteurs de messages dans le cas du T-shirt éthique (commerce équitable) et du T-shirt en coton biologique. De plus en plus d'entreprises choisissent des T-shirts de fabrication éthique comme support de communication et valorisent de la sorte leur image en faveur du développement durable.

Un sous-produit de l'industrie des T-shirts est également très utilisé aujourd'hui pour le tricot, le tissage, le crochet ou bien encore le macramé. Les chutes de tissus jersey sont recyclés en bandes fines et mis en bobines pour fabriquer un fil utilisé pour créer des tapis, des corbeilles, paniers, sacs, etc. Ces bobines sont appelées tshirt yarn, trapilhos, lirette ou encore zpagettis selon le pays.

Personnalisation:

Les méthodes de décoration et de personnalisation de T-shirt sont diverses, chacune ayant des avantages et inconvénients différents en fonction de l'usage, du coût, du nombre de couleurs, de la résistance, du nombre d'exemplaires fabriqués, de la personnalisation à réaliser. On trouve notamment l'impression par aérographe, par applique, par broderie, par flocage (poudre gonflante à chaud), par feutrine thermo-collée, par sublimation et par sérigraphie directe ou transfert sérigraphié. Certaines imprimantes laser sont capables d'imprimer une image par sublimation sur du papier spécifique, avec un effet miroir, afin de la transférer ensuite sur T-shirt.

Il est possible également, dans certains cas, d'utiliser plusieurs techniques de personnalisation sur un même T-shirt : sérigraphie et feutrine, ou marquage par applique et broderie par exemple.

Dans les années 1980, de la teinture thermochromatique était utilisée pour fabriquer des T-shirts qui changeaient de couleur au contact de la chaleur. Cette marque de T-shirt, Global Hypercolour, a connu un franc succès au Royaume-Uni pendant de nombreuses années mais a depuis disparu. Elle était aussi répandue aux États-Unis à la fin des années 1980 notamment auprès des adolescents. Le problème de ces vêtements résidait dans le fait que la teinture s'abîmait rapidement dans l'eau chaude et déteignait au lavage.

  • Personnalisation par sublimation thermique:

Pour l'impression par sublimation le vêtement doit être en polyester. C’est pourquoi il faut des T-shirt spécifiquement adaptés à la sublimation, soit avec intérieur coton et extérieur polyester, soit en microfibre ou coton et polyester.

Les T-shirt coton/polyester restent les moins coûteux, mais avec une durée d'utilisation limitée. De nos jours ce sont les T-shirts en coton bio qui sont les plus prisés, car moins allergènes et certaines marques et distributeurs participent au développement durable et commerce équitable dans toutes les étapes de fabrication et production de T-shirt en coton bio.

La technique du marquage par sublimation est utilisée, par exemple, pour les T-shirts de paint ball ou ceux destinés au moto-cross.

  • Qu'est-ce que la TEINTURE?

 

La teinture est l'action de modifier la couleur d'un support par absorption d'un colorant. Elle est utilisée en cosmétique pour les cheveux et la peau, en ameublement pour teinter les bois ou les textiles, en confection pour les vêtements, en maroquinerie pour le cuir, etc. Le terme teinture désigne également la substance colorante elle-même.

  • Qu'est-ce que la TENDANCE?

 

Courant de la mode.

  • Qu'est-ce qu'une TENUE D'INTÉRIEUR?

 

Vêtement confortable plus ou moins élégant destiné à être porté chez soi.

  • Qu'est-ce qu'une poudre TERRACOTTA?

 

Poudre bronzante de Guerlain utilisée pour un teint ensoleillé et naturel.

  • Qu'est-ce qu'un TEXTILE?

 

Un textile est un matériau susceptible d'être tissé ou tricoté. Initialement, il désigne donc un matériau qui peut se diviser en fibres ou en fils textiles, tels le coton, le chanvre, le lin, la laine (textiles organiques) ou la pierre d'amiante (textile minéral), puis avec la découverte de nouvelles techniques, les fibres synthétiques.

L'action de séparer les fibres d'un textile s'appelle le filage. Par extension, le mot textile peut également s'appliquer au résultat après transformation, un drap est un textile.

S'il est tissé, le textile forme un tissu. Dans le cas contraire, il forme une étoffe servant à rembourrer et orner. À la fin du XVIème siècle, l'étoffe prend le sens plus spécifique de textile servant à l'habillement ou à l'ameublement. Aujourd'hui, on trouve des tissus formés par pressage ou agglomération de textile, une extension technique moderne aboutissant à l'expression contradictoire tissu non tissé.

On distingue deux grandes classes de textiles auxquelles s'ajoutent plusieurs sous classes possibles :

  • Textiles traditionnels: textiles pour lesquels on porte l'attention sur l'apparence et le confort. Il s'agit surtout du domaine de la mode, souvent du vêtement, mais aussi de l'ameublement (draps, tentures, rideaux, nappes, serviettes, tapisseries).

  • Textiles techniques: sont classés dans cette catégorie tous textiles pour lesquels importent les caractéristiques mécaniques, chimiques, physico-chimiques et ayant une application technique : géotextile, textile médical, matériaux composites à renfort textile.

Par exemple les filtres, le feutre, les mèches, le fil, les tricots, le papier... sont des textiles.

On parle de textiles intelligents ou actifs dès lors que le textile a la capacité de sentir une information dans son environnement et d'y répondre avec un comportement spécifique.

  • Qu'est-ce que le TISSAGE?

 

Le tissage est une technique de production de tissu dans laquelle deux ensembles spécifiques de filés ou fils sont entremêlés à angle droit pour créer le tissu. Les autres procédés sont le feutrage, le tricot, et la dentelle. Les fils perpendiculaires à la chaîne sont les fils de trame ou de remplissage et les fils dans la longueur du tissu sont appelés fils de chaîne. La façon par laquelle ces fils sont tissés ensemble agit sur les aspects de la toile.

Le tissu est en général tissé sur un métier, un système tient les fils de chaîne en place pendant que les fils de trame sont tissés à travers eux. D'autres méthodes existent pour créer une pièce de tissu comme le tissage aux tablettes, la rubanerie ou d'autres techniques sans métiers.

La manière dont les fils de chaîne et de trame s'entremêlent les uns avec les autres est nommé l'armure. La plupart des pièces de tissu sont créés avec l'une des trois armures de base: satin, sergé ou toile. La toile tissée peut être en une seule couleur ou un motif simple, ou peut être tissée avec des motifs artistiques ou décoratifs.

  • Qu'est-ce qu'un TISSAGE CAVIAR?

 

C’est une étoffe dont le tissage est assez détendu et le motif s'apparente à du caviar avec une succession de petits cercles très proches les uns des autres. Ce tissu est particulièrement présenté en bleu marine et gris.

Il est souvent associé à un costume classique formel avec une coupe actuelle.

  • Qu'est-ce qu'un TISSU ÉCOSSAIS?

 

Tissu en laine originaire d'Écosse caractérisé par ses motifs à carreaux. Également appelé tartan, il sert à la confection de vestes, écharpes, foulards... pour l'hiver.

  • Qu'est-ce qu'un TISSU ÉPONGE?

 

Tissu fabriqué d’après un coton dont les fibres sont étirées et frisées formant des petites boucles qui possèdent le pouvoir d’absorber l’eau, servant à confectionner des vêtements d’été, des shorts, de peignoirs, des serviettes de bain...

  • Qu'est-ce qu'un TISSU TECHNIQUE?

 

Un textile technique est un tricot, tissu, non-tissé, corde, tresse, etc., dont le toucher et l’aspect visuel ne sont pas primordiaux, constitués de fibres dites fibres techniques, ayant des caractéristiques choisies pour une ou des applications bien déterminées (non-feu, résistance mécanique, conductivité électrique, antistatisme, protection, isolation, anticoupure, textiles intelligents, etc.). En général, ce type de textile doit répondre à un cahier des charges strict imposé par le client, répondant à des normes précises.

Quelques exemples:

  • Fibres et tissus de carbone ou de verre, dans des composites par exemple utilisés pour construire des vélos, canne à pêche, matériaux isolants, pièces de véhicules, y compris aérospatiaux, raquette de tennis, etc.

  • Tissus, cordes, sangles de polyester, polypropylène ou toutes autres fibres à haute ténacité: également les sports et loisirs, parachutisme, bâtiment, airbags, ceinture de sécurité, bâches de camion, structures gonflables, etc.

  • Para-aramide: gilets pare-balle, gants pour protection chaleur, fil de pêche, cordages, fil de couture, etc.

  • Polyéthylène de masse molaire très élevée.

  • Tissus producteur d'électricité à base de silicium amorphe tissé ou de cellules photovoltaïques en polymères intégrées dans un textile (qui pourraient par exemple permettre de produire des vêtements ou voiles photovoltaïques).

Évolutions:

Ces types de textiles tendent à évoluer. D'ordinaire, ils étaient généralement cachés par une doublure par exemple, ils sortent de l'ombre pour certaines applications notamment dans la décoration et l'habillement, secteurs qui utilisent à présent le métal (ex.: fibres d'inox ou de cuivre), le rétro-réfléchissant, le luminescent, les textiles à mémoire de forme, le PTFE (ex.: Gore-Tex), etc.

Des textiles techniques intelligents et insalissables sont imaginés ou prototypés, permettant par exemple de recevoir des textos sur la manche de sa veste, de porter un tee-shirt qui réchauffe, ou qui rafraîchit, un écran textile, etc. Du nylon peut être recouvert d'une mono couche de nanotubes de carbone et avoir alors des propriétés électriques particulières. Des vêtements de survie et militaires bénéficient et pourraient encore bénéficier de ces technologies, mais l’innocuité vis-à-vis de la peau et de la santé, et la recyclabilité de certains textiles complexes sont questionnés, notamment quand ils contiennent des nanoproduits.

L'un des défis de l'habillement est de concevoir tissu passif (fonctionnant sans apport extérieur d'énergie) à émissivité asymétriques ou réversible, c'est-à-dire à la fois capable - selon le contexte - de réchauffer le corps ou de le rafraichir (ce qui est aussi dans l'espace intérieur un enjeu de transition énergétique; à titre d'exemple aux États-Unis 40 % de la consommation d'énergie domestique est consacrée au chauffage et à la climatisation).
Réchauffer le corps est facile grâce à des matériaux isolants, mais le rafraichir par un même tissus est plus compliqué: Yi Cui et ses collègues de l'Université de Stanford (Californie) ont réussi à synthétiser un matériau se laissant traverser par le rayonnement infrarouge (la chaleur) émis par le corps (40 % à 60 % de la chaleur corporelle perdue). Dans ce cas le vêtement est réversible et doit être retourné par l'utilisateur selon qu'il ait froid ou chaud. Une couche de polyéthylène opaque, souple et nanoporeux (45 microns) permet à la chaleur du corps de s'évacuer vers l'extérieur et à l'intérieur un complexe binaire (sandwich) est constitué d'une fine couche de nano-polyéthylène enduit d'un côté de noir de carbone qui absorbe et émet l'infrarouge; et de l'autre côté d'une couche (ultramince) de cuivre qui absorbe et émet faiblement l'infrarouge. Puis une couche du matériau de base mais plus fine complète le tissus. Quand la couche épaisse est la plus proche de la peau, le tissus la réchauffe, et quand le vêtement est retourné (couche de carbone vers l'extérieur) il la rafraichit. Le prototype de tissus est en 2017 capable de fournir un différentiel de température est de 6,5 °C mais une modélisation informatique suggère qu'il serait possible d'encore "plus que doubler" ce différentiel pour atteindre une fourchette de confort thermique de 14,7 °C. L'écobilan, la durabilité et la stabilité au lavage du produit et sa sécurité à l'égard de la santé et de l'environnement doivent encore faire leurs preuves (risques d'oxydation du cuivre, comportement du carbone et d'adjuvants du polyéthylène vis à vis de la transpiration et de la peau, etc.). Le nanoargent et le nanotitane sont depuis les années 2000-2010 déjà couramment intégrés dans des textiles sans que leurs effets sur la santé et l'environnement aient été correctement ni complètement évalués.

Les tissus techniques sont dans les pays riches (France notamment) un moyen pour certains industriels de faire face à la concurrence de pays émergents ayant un coût de main d'œuvre très inférieur.

  • Qu'est-ce que le TITRAGE d'un tissu?

 

La finesse d'un fil s'exprime par son titrage : plus celui-ci est élevé, plus le tissu est fin, rare et cher. Les tissus courants sont habituellement des 80 ou des 100, on trouve facilement du 120, certains catalogues proposent jusqu'à 200. Le fil de coton est constitué de fibres mesurant quelques centimètres, et le meilleur fil est constitué de fibres extra-longues (jusqu'à 5 cm). Les appellations réputées sont le coton égyptien et coton Sea Island. On utilise en chemiserie du fil double retors, c'est-à-dire obtenu en tordant ensemble deux fils simples pour améliorer ses qualités mécaniques.

  • Qu'est-ce qu'une TOGE?

 

La toge (du latin toga) est le vêtement de dessus, de laine épaisse, porté par les citoyens de la Rome antique. Vêtement essentiellement masculin, elle se porte au-dessus d'une tunique à manches courtes. Elle couvre le bras gauche et laisse le bras droit dégagé. La draperie forme des plis caractéristiques: pli en demi-cercle sous le bras droit, le sinus et plis produits en relevant une partie du côté gauche de la toge faisant saillie devant la poitrine, l’umbo.
C'est avant tout un costume d'apparat qui nécessite l'aide d'esclaves pour être drapée, tant l'ajustement est compliqué et malaisé.
Pour une femme, le port de la toge est au contraire une marque d'infamie. Si les petites filles peuvent la porter, ce n'est pas le cas des adolescentes ou des femmes adultes, sauf si elles ont été convaincues d'adultère ou sont des prostituées.

  • Qu'est-ce qu'une TOILE?

 

Textile assez épais en coton obtenu grâce à une technique de tissage particulière et qui présente des qualités de rigidité et solidité propice à la fabrication de certains vêtements pratiques, confortables et fonctionnels.

  • Qu'est-ce qu'une TOILE DE LIN RUSTIQUE?

 

Toile épaisse et solide faite en fibres naturelles de lin, d’un aspect assez brut.

  • Qu'est-ce qu'une coupe TOMBANTE?

 

Coupe particulière d’un pantalon, ajusté à la taille, mais plus lâche et ample sur les jambes et se portant plus long que la normale.

  • Qu'est-ce qu'une TONG?

 

Désigne un type de chaussure estivale qui se porte à la plage, possédant une semelle très plate, et une sorte de V sur le dessus du pied qui passe entre le gros orteil et les autres orteils, et permet une démarche décontractée laissant apparaître l’ensemble du pied.

  • Qu'est-ce qu'un TOP-COAT?

 

Vernis transparent que l'on pose par-dessus le vernis pour un effet plus brillant et rendre la manucure plus résistante.

  • Qu'est-ce qu'un TOP MODEL?

 

Vernis transparent que l'on pose par-dessus le vernis pour un effet plus brillant et rendre la manucure plus résistante.

  • Qu'est-ce qu'une TOQUE?

 

Chapeau de forme cylindrique, assez haut sur la tête, à bords relevés, qui repose sur la tête grâce à une large bande. Portée par les chefs cuisiniers, la toque est revisitée par la mode dans une version plus épurée.

  • Qu'est-ce qu'une TRAÎNE?

 

Une traîne est la partie d'un vêtement constituant une queue qui est supposée pouvoir reposer sur le sol et glisser sur celui-ci lorsque le porteur avance. Les robes de mariée comportent souvent une traîne que l'on fait parfois porter à de jeunes enfants pour que précisément elle ne frotte pas constamment par terre.

  • Qu'est-ce qu'un TREGGING?

 

Terme anglais qui provient de la contraction de « trouser » et « legging »  et désigne un pantalon en lycra ou une autre matière très moulante et élastique, collant à la peau, mais opaque, comportant des poches très plaquées et une fermeture éclair.

  • Qu'est-ce qu'un TREILLIS?

 

Toile écrue, épaisse et résistante servant à fabriquer des sacs, des vêtements de travail ou tenues militaires. Par extension, désigne ces vêtements.

  • Qu'est-ce qu'un TRENCH-COAT?

 

Manteau mi-long, descendant en dessous des genoux, à double boutonnage, confectionné en toile épaisse et résistante, imperméable, comportant des pattes de serrage aux poignets et des petites épaulettes. Idéal pour l'intersaison.

Le trench-coat (dont la traduction signifie manteau de tranchée) est un utilisé par plusieurs armées pendant la 1ère Guerre mondiale et la 2ème Guerre mondiale.

Aujourd'hui, les trench-coats sont conçus dans une toile résistante et souple telle que le coton, cuir, coutil, popeline, microfibres, avec une doublure amovible (selon la saison). La plupart du temps, les trench-coats comportent dix boutons, ils ont une coupe croisée, et les couloris sont ocre, kaki, beige ou noir. Les trench-coats possèdent souvent des bandes de tissu à l'intérieur afin de se fixer aux jambes et mieux se plaquer au corps, les manches sont de type raglan avec des pattes de serrage aux poignets et des pattes d'épaulettes sur lesquelles on y fixe des galons, ou éventuellement y mettre des gants en cuir, un chapeau ou soutenir la lanière d'un sac.

À l'origine, ce vêtement fût masculin mais aujourd'hui il est aussi porté par les femmes.

  • Qu'est-ce qu'un TRICORNE?

 

Chapeau dont les bords sont repliés de manière à former trois cornes pointues. En vogue aux siècles passés, il est revisité de temps à autre dans la Haute Couture.

  • Qu'est-ce que le TRICOT?

 

Technique utilisée pour fabriquer une étoffer à partir d’un fil. Les boucles constitutives d’un tricot sont appelées mailles, qui sont tenues sur des aiguilles.

  • Qu'est-ce qu'un TRICOT?

 

Pull à manche longue qui s’enfile par la tête, et qui peut être confectionné en laine, en fibres ou en coton.

  • Qu'est-ce qu'un TRILBY?

 

Petit chapeau unisexe, mou, en tweed, flanelle, paille, comportant un pli creux au milieu de la calotte, un bord étroit qui remonte sur l’arrière, symbole de l’élégance chic et classe.

  • Qu'est-ce que des TROPÉZIENNES?

 

Sandales originaires de la ville de Saint-Tropez dans le sud de la France. En cuir à lanières, dans le genre des spartiates avec une bride centrale passant entre les deux premiers orteils.

  • Qu'est-ce que des TROTTEURS?

 

Chaussures de villes pour femme caractérisées par un talon large et bas.

  • Qu'est-ce que du TULLE?

 

Textile transparent, vaporeux, tissé de fils très fins de coton, de soie, formant une maille ronde très serrée et servant à la confection de robes et jupes en voile raffinées, donnant un effet à la fois léger et mousseux.

  • Qu'est-ce qu'une TUNIQUE?

 

Inspirée de l'Antiquité, la tunique est une sorte de blouse dont la coupe assez basique présente une ouverture permettant de l’enfiler par la tête, des manches longues. Elle se porte plus ou moins longue, assez ample, droite ou resserrée par un lien ou une ceinture. Idéale en été sur un maillot de bain, mais se porte également en toute saison selon sa matière, soie, coton, maille, laine.

  • Qu'est-ce qu'un TURBAN?

 

Désigne un accessoire de coiffure, qui consiste en un large bandeau ou une étoffe de tissu soyeux, qui se pose ou s’enroule sur les cheveux de différentes manières, à l’indienne notamment, pour donner un style des plus oriental et parfaire l’allure.

  • Qu'est-ce qu'une TURQUOISE?

 

Minéral naturel ou parfois imité, d’un bleu particulier, très souvent utilisé dans la confection de bijoux fantaisie et d’accessoires de mode.

  • Qu'est-ce qu'un TUXEDO?

 

Ensemble élégant pour homme de type smoking, pouvant comporter une bande de satin sur le revers de la veste et les côtés du pantalon. Très classe, pour les soirées de gala et les belles occasions.

  • Qu'est-ce qu'un TWEED?

 

Tissu épais, lourd, chaud, servant à la confection de vestes et manteaux, reprenant assez souvent le motif tissé des chevrons.

  • Qu'est-ce qu'un TWINSET?

 

Combiné d’un pull et de son cardigan assorti, à la manière du tandem, reprenant les mêmes motifs et couleurs, et pouvant se marier élégamment.

  • Qu'est-ce qu'un TWILL?

 

Terme anglais servant à désigner un tissu dense à la structure en biais utilisé pour la confection des pantalons de sport.

dictionnaire de la mode, lexique de la mode, vocabulaire mode, dictionnaire des textiles, lexique textile, vocabulaire mode textile, dictionnaire du luxe, jargon de la mode, lexique de la haute couture, la mode définition, mots associés au luxe

TAILLEUR - COUTURIER - STYLISTE

Art of Tailoring

LE GRAND ATELIER

Logo GA.png